Subtilités du règlement

Le règlement dans le football amateur permet des esquives souvent résumées par trois mots : réserve, réclamation et évocation.

Comprendre les mots et les procédures qui y sont rattachées

Tous les clubs ne comprennent pas la différence entre différences entre : réserves, réclamation ou demande d’évocation. La conséquence est que ces clubs n’évoquent pas toujours le bon point de règlement lorsqu’ils entament une contestation. Pendant la saison 2017-2018, la commission fédérale des règlements et l’instance chargée du contentieux de la Fédération Française de Football a donné match perdu à l’AC Boulogne-Billancourt face au Vendée Fontenay Foot dans le groupe D de National 2. Motif : le club sanctionné avait aligné trois joueurs mutés hors période. Ce qui a surpris certains observateurs et analystes, c’est que le club vendéen n’a pas récupéré les trois points de la victoire devant théoriquement lui revenir face à un adversaire en faute.

La raison du non-crédit des trois points est simple. Le club n’a pas exprimé de réserves sur la feuille de match avant le coup d’envoi. Or, exprimer clairement cette réserve est une obligation imposée par le règlement fédéral si l’on veut déposer une réclamation. Chose intéressante à noter : le club vendéen aurait eu les trois points s’il avait plutôt fait une demande d’évocation.

Du bon usage de l’évocation

Pour qu’une demande d’évocation soit valide, elle doit cibler des cas particuliers tels que : « la fraude sur l’identité d’un joueur, la participation d’un joueur non inscrit sur la feuille de match, l’inscription sur la feuille de match d’un licencié suspendu ou d’un joueur non licencié. Pour résumer, la réclamation implique remise en cause de la qualification ou de la participation exclusivement des joueurs. La révocation peut être effectuée même si l’équipe plaignante n’a rien inscrit sur la feuille de match. La réclamation est encadrée par l’article 142. Le non-respect des formalités tant à propos de sa formulation que de son dépôt cause immédiatement son irrecevabilité. Place à l’évocation, comme indiqué plus haut, elle doit commencer avant le début du match et impliquer :

  • une fraude sur l’identité d’un joueur
  • une infraction définie à l’article 207 des règlements
  • la participation d’un joueur non inscrit sur la feuille de match
  • l’inscription sur la feuille de match, en tant que joueur, d’un licencié suspendu, d’un joueur non licencié au sein du club, ou d’un joueur non licencié

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *