Débuts du football anglais

Les débuts du football anglais s’inspirent du cricket et du baseball, deux sports collectifs déjà structurés longtemps avant l’émergence du football. La structure des ligues professionnelles, des championnats et des autres coupes qui deviendront celles du football sont en réalité simplement calquées sur les disciplines existantes. Le premier club de football non scolaire nait en 1857 : son nom, le Sheffield Football Club. Le 26 décembre 1860 se joue son premier match inter-club face au Hallam FC, né trois ans plus tôt. Résultat : seize contre seize.

En fin d’année 1862, Hallam FC et Sheffield FC s’affrontent lors du premier match de charité de l’histoire de cette nouvelle discipline. Cinq ans plus tard sera disputée, à Sheffield, la « Youdan Cup » qui est la première compétition. Elle est remportée par le Hallam FC le 5 mars. En 1872 naît la FA Challenge Cup qui est la première épreuve à caractère national. Le professionnalisme est une innovation lancée en 1885 quant au premier championnat, il commence en 1888 et s’achève l’année suivante.

Lors de la naissance de la FA Cup, la Fédération anglaise joue un rôle majeur. Elle réalise l‘harmonisation des règles. Plus tard, les clubs prendront le pouvoir en créant le championnat (appelé en anglais « League »). Son but, avoir un calendrier plus stable et cohérent. La densité du réseau ferroviaire facilite cette évolution initiée par William McGregor qui est à cette époque le président du club Aston Villa. Seule limite de ce premier championnat professionnel : aucun club du sud du pays n’y participe. L’Angleterre est divisée en deux : le nord du pays accepte le professionnalisme et le sud qui s’y oppose. Ce clivage durera cinq saisons et ne s’achèvera qu’en 1891.

Cette cohabitation de deux perceptions opposées a des causes sociales. Le sud de l’Angleterre est plus classique, il comporte des clubs réservés à une élite sociale. En revanche, le nord est essentiellement industriel là-bas, le football professionnel est dirigé par des employeurs. Ces derniers payent les joueurs pour renforcer les équipes. Certains clubs sont exclus par la ligue de Londres, il s’agit des Gunners d’Arsenal (1893). La réaction du sud ne tarde pas. La ligue du sud ou « Southern League » est créée en 1894.

En 1920, les meilleurs clubs de la ligue du sud rejoignent finalement la ligue du nord.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *